Réunion du 18 Décembre 2015 à 20h00.

Compte-rendu établi par « Agir pour vivre ensemble ».

Le 18 Décembre 2015 à 20h00, à la Mairie avait lieu la réunion du Conseil Municipal, le 7ème de l’année 2015.

Présents : Isabelle AMIOT, Francine BEDEL, Bernard DUBOST, Michel LEPOITTEVIN, Serge MARTIN, Gilbert PICOT, Claudie LEPAISANT, René LE PINOIS, Jean-Claude FRIBOURG, Hélène HEBERT, Ludovic FOLLIOT.

Absents :

Claire GUERET donnant pouvoir à Serge MARTIN.

Valérie BONHOMME donnant pouvoir à Jean-Claude FRIBOURG.

Claude RENOUF donnant pouvoir à Claudie LEPAISANT.

Martine COUTANCEAU donnant pouvoir à Bernard DUBOST.

Nicole CONEGGO, Cyril PICOT, Didier PRODHOMME, Réjane JOUAN sans pouvoirs.

3 personnes assistent au Conseil dans l’assemblée.

Secrétaires de Séance : Serge MARTIN et Hélène HEBERT.

Ordre du jour :

1- Décisions modificatives

2- Gardiennage église

3 - Devis (Vitrerie — Tennis — Défibrillateur — Zone 30— Site internet — Parcours jeux…)

4 - Utilisation produits phytosanitaires

5 - Radars pédagogiques

6 - Demande de subvention séjour école

7 - Bulletin municipal 2015 complément

8 - Denrées alimentaires 2016

9 - Convention Centre de Gestion / CNRACL

10 - Convention Plan neige

11 - Itinéraire équestre

12 - Loyer Saint Michel

13 - Personnel communal

14 - Etablissements Recevant du Public

15 - Toiture école — Demande de subvention DETR

16 - Maintenance copieur mairie

17 - Convention bénévoles TAP

18 - Questions diverses

La séance est ouverte à 20h05.

Le maire demande s’il y a des remarques ou des questions par rapport au compte-rendu du dernier Conseil Municipal. Aucune remarque, le Conseil peut commencer.

Ordre du Jour :

1/ Décisions modificatives

Le Maire explique qu’il faut modifier quelques lignes budgétaires pour boucler l’année 2015, quelques chiffres sont données oralement, on enlève là, on remet là. Tout le monde est ok.

2/ Gardiennage église

Une indemnité de 119,55 € pour le gardiennage de l’église est allouée au Prêtre desservant la Paroisse.

3/ Devis (Vitrerie — Tennis — Défibrillateur — Zone 30— Site internet — Parcours jeux…)

Vitrerie : La société Onet est retenue

Tennis : 2 entreprises sur 10 ont répondu concernant la réhabilitation du terrain de tennis : SOLOMAT et STgroupe.

L’entreprise SOLOMAT s’est déplacée et pas celle de STgroupe qui a effectué son devis à partir de photos.

Tout le monde est d’accord pour prendre l’entreprise SOLOMAT pour un montant de 18 961 € HT. L’entretien du revêtement doit s’effectuer tous les ans par l’entreprise SOLOMAT pour un montant qui est compris entre 100€ et 200 €.

Défibrillateurs : 3 entreprises ont répondu concernant l’achat de 3 appareils. L’entreprise « D+ services » a été retenue pour un montant de 5 128 € HT. Les 3 endroits qui sont retenus pour les positionner sont au Becquet à la pharmacie, entre le stade et le city, et à proximité du café le « Saint Michel ».

Zone 30 : 3 entreprises ont été consultées, c’est l’entreprise Girod qui a été retenue pour un montant de 1328 € ht.

Il s’agit de 5 panneaux « limitation à 30 », 5 panneaux « fin de zone » et 2 panneaux « passage piétons » à mettre dans le bourg. Tous les endroits ont été donnés oralement. A proximité du Stade, à proximité de la Ferme Du Four, à l’entrée de Digosville en venant de Gonneville, et à l’entrée de Digosville en venant du Douet Picot.

Site internet : Le 3ème adjoint propose de changer d’opérateur concernant le site internet de la Mairie. En effet celui qu’il avait proposé il y a an semble ne plus le satisfaire.

Donc, il a consulté 2 entreprises « Eden Web » et « Objectif Multimédia », il a précisé que ces 2 entreprises sont très performantes dans leur domaine. Avec un léger plus pour « Eden Web » puisqu’il fait développeur et Webmaster.

Tout le monde est d’accord pour prendre « Eden Web » pour un montant de 960 € TTC.

Parcours de jeux : il s’agit ici de choisir un parcours sportif, une aire de jeux pour des enfants de moins de 6 ans et la mise en place d’une table de tennis de table.

Le parcours sportif sera positionné à proximité du stade de foot. Celui qui a été retenu est celui de « Décathlon Pro » pour un montant de 3 832 €.

L’aire de jeux pour les enfants de moins de 6 ans retenue pour un montant de 5 592€. Ses dimensions sont de 8,50 x 7,50.

La table de tennis de table retenue pour un montant de 993,33 €. Elle sera positionnée à proximité du City et de couleur bleue.

4 - Utilisation produits phytosanitaires

La communauté de communes a décidé de ne plus utiliser de produits phytosanitaires. La loi les interdit à partir de 2019 mais si l’on veut encore recevoir des subventions par l’agence de l’eau, le Maire explique qu’il faut prendre une délibération à partir de 2016. Les subventions correspondent tout de même à 30 à 40 %, ce qui n’est pas négligeable.

Evidemment, cela entrainera l’achat de petit matériel qui sera mis au budget 2016.

Tout le Conseil est d’accord pour commencer à partir du 1 janvier 2016.

5 - Radars pédagogiques

2 entreprises ont répondu, il s’agit « I-care »  et d’ « Elan Cité ».

Il s’agit d’acheter 3 panneaux solaires et 1 avec support électrique.

C’est l’entreprise « Elan Cité » qui est retenue pour un montant de 11 912 € HT.

Les emplacements donnés toujours oralement sont normalement à « La Vierge Drouet », la Croix Rivière (x2), et au Becquet.

6 - Demande de subvention séjour école

Une demande pour séjour du Lycée Grignard pour un voyage en Norvège pour un coût de 400 €. Une subvention est donc accordée pour un montant de 40 €.

7 - Bulletin municipal 2015 complément.

Le 3ème adjoint explique que l’entreprise ICL demande un complément de 570,02 € TTC. Il explique que c’est dû à 4 pages supplémentaires et la mise en couleur intégrale du bulletin.(Pour mémoire, le bulletin est tiré à 900 exemplaires. Le montant initial était de 5 354,98 € HT.)

Le Maire en profite pour expliquer qu’il y aura une feuille volante rajoutée à l’intérieur pour  préciser qu’il y aura des modifications du jour concernant le ramassage des ordures ménagères. Ce sera à partir du 1er janvier 2016, le mardi pour la partie Nord et le mercredi pour la partie Sud. Le Maire précise qu’il faut penser à mettre les sacs dans des poubelles en dur.

Tout le Conseil est d’accord.

8 - Denrées alimentaires 2016

Les 3 fournisseurs restent les mêmes que les années précédentes, à savoir « Pomona » pour les Fruits et légumes, « Relais d’Or » pour les surgelés et « Dis Frais » pour les produits frais.

9 - Convention Centre de Gestion / CNRACL

Il s’agit d’un renouvellement, c’est très utile concernant les retraites et de plus c’est gratuit.

Tout le Conseil est ok.

10 - Convention Plan neige

Il s’agit de passer une convention avec le département pour le déneigement. Lorsqu’il y a de la neige, le département déneige les axes principaux, il faut donc une convention pour que les ouvriers municipaux de la commune puissent déneiger sur les routes secondaires départementales.

Tout le Conseil est ok.

11 - Itinéraire équestre

Manche Tourisme – « Le Tour du Val de Saire à Cheval » demande l’autorisation de passage de chevaux et de balisage de l’itinéraire sur le territoire de la commune de Digosville.

Monsieur le Maire informe le Conseil Municipal qu’il a reçu une demande de Manche Tourisme pour que le Conseil Municipal autorise les cavaliers itinérants à emprunter certains chemins communaux. En effet, Manche Tourisme travaille actuellement à la création de l’itinéraire équestre « Le Tour Du Val de Saire à cheval » et, afin que cet itinéraire soit validé, le Conseil Municipal doit se prononcer sur le projet. Après lecture des chemins empruntés par les cavaliers, Monsieur le Maire demande au Conseil Municipal de bien vouloir approuver la démarche en autorisant le passage de chevaux et le balisage de l’itinéraire selon le tracé évoqué.

Le Conseil Municipal après en avoir délibéré et à l’unanimité des voix approuve.

12 - Loyer Saint Michel

La situation du commerce « Le Saint Michel » est toujours délicate et elle n’a pas beaucoup évolué, même si elle s’améliore un peu.

Le bilan de l’année du commerce a été évoqué.

Il avait était décidé par vote le 28 Octobre 2015 à 11 pour et 6 contre l’exonération de loyer jusqu’à fin Décembre 2015. (Les 4 élus de la liste « Agir pour vivre ensemble » votant tous pour.)

La question est donc : Que fait la Municipalité pour le commerce ?

Plusieurs échanges ont eu lieu entre les conseillers, il a été finalement proposé de distinguer la part du loyer du logement et la part du commerce jusqu’au 26/04/2016.

Le Conseil à l’unanimité est d’accord sur cette proposition de faire payer le loyer et de suspendre le coût de la part du commerce jusqu’au 26/04/2016.

13 - Personnel communal

Un agent municipal demande à bénéficier de la « NBI » (nouvelle bonification indiciaire) avec effet rétroactif depuis 2009 ; 4 ans étant le maximum de rétroactivité possible, pour un montant de 879 € pour les 4 années.

(En effet, certains fonctionnaires occupant des emplois comportant une responsabilité ou une technicité particulière peuvent se voir attribuer en plus des points d'indice majoré. Le nombre de points varie selon la fonction exercée, ceci n’a pas été dit en séance).

L’ensemble du Conseil Municipal est d’accord.

14- Etablissements Recevant du Public

Le Maire annonce qu’il y a un refus de la Sous-Préfecture, pour le prolongement du délai concernant la mise aux normes de l’accessibilité des personnes à mobilité réduite pour la Ferme Du Four et le Stade Municipal, tous les 2 prévus pour 2020, qui seront donc à faire en 2016.

Le Maire demande donc une délibération pour pouvoir demander une subvention pour la réfection du vestiaire du Stade. Ces travaux sont estimés à 40 000 €.

Le Maire liste les endroits, toujours oralement, qui doivent être mis aux normes : le city, le Bar St-Michel, une porte au groupe scolaire, la Mairie, la Mairie Annexe, les sanitaires publics et la ferme Du Four.

Concernant celle-ci, la salle de l’étage ne sera plus louée lorsqu’il y aura des personnes à mobilité réduite, ce sera normalement précisé dans le règlement de location des salles et dans le bulletin municipal.

15 - Toiture école — Demande de subvention DETR

Le maire demande une délibération pour demander une subvention concernant la réfection de la toiture de l’école car la commune est encore éligible dans le contrat de territoire.

Ces travaux devront être réalisés pendant les vacances avec un périmètre de sécurité.

Le Conseil donne son accord.

16 - Maintenance copieur mairie

Le contrat actuel arrive à son terme, 2 solutions sont proposées soit l’achat, soit la location.

Le Conseil à l’unanimité est d’accord pour le renouvellement du contrat de 5 ans de location et maintenance du photocopieur.

17 - Convention bénévoles TAP

Le maire précise qu’il faut une convention pour que Mme Deshaye puisse continuer à venir exercer au TAP « gratuitement ».

Tout le monde est ok.

18 - Questions diverses

Une conseillère demande combien de temps il y aura des barrières devant l’école, la réponse donnée : on ne sait pas trop combien de temps…

La même conseillère demande à quelle date seront les vœux du Maire à Digosville ? Réponse du Maire : Fin Janvier …. Et plus précisément ? Ce sera en semaine…

Proposition du 3éme adjoint de donner le nom d'un ancien maire à une rue ou un lieu de la commune, mais il y a peu d'enthousiasme du Conseil...

L’ordre du jour étant épuisé, la séance a été levée à 22h35.

L’analyse d’ « Agir pour vivre ensemble » :  

Pour ce conseil, on n’a pas battu le record de 88 jours entre 2 séances, il faut avouer que c’est difficile à battre, mais sait-on jamais.

Concernant le taux de présence, il est « catastrophique » avec 8 absents. Pourtant, Il y a du mieux concernant le délai de prévenance mais il faut avouer que programmer un Conseil Municipal, un vendredi soir à 20 heures pendant les vacances scolaires, le dernier week-end avant Noël, tout n’est pas propice à remplir la salle. A noter que sur les 7 Conseils Municipaux de 2015, 4 se sont déroulés pendant des vacances scolaires, on peut largement mieux faire.

Donc 8 absents, dont 2 adjoints sur 5, les 4 élus d’ « Agir pour vivre ensemble » étaient tous absents, les uns car ils n’étaient pas disponibles, les autres par solidarité avec Didier Prod'homme car ce dernier devait officier la cérémonie de mariage de son fils le lendemain. Certains ont pu apprécier le manque de délicatesse de la Mairie, Monsieur le Maire était parfaitement informé de cet événement. Didier Prod'homme d' « Agir pour vivre ensemble » étant un élu très investi lors de nos conseils municipaux …

Donc après les Commissions restreintes, voici les Conseils restreints, certains conseillers présents ont dû poser un congé pour être présents, c’est pour dire que l’on a frôlé le Quorum pour le bien-fondé de ce Conseil.

On pourra dire que l’on se répète, mais aucune information publique, pas d’annonce dans la Presse, ni sur le site internet pour informer la population qu’un Conseil Municipal va se dérouler, ce qui permettrait aux habitants d’envoyer des questions juste avant le Conseil pour en débattre. Jamais d’invitation au journaliste de la Presse de la Manche pour assister et relater ce qui se passe au Conseil.

La plupart du temps, le Conseil est juste une formalité pour entériner ce qui a déjà été décidé, si la loi pouvait autoriser un Conseil juste le Maire et ses adjoints, cela pourrait largement suffire pour Digosville. Surtout ne pas trop informer et rester entre soi.

De plus, un Conseil extraordinaire avait eu lieu 15 jours auparavant qui avait duré 37 minutes, et beaucoup de points de l’ordre du jour auraient pu être évoqués précédemment.

 

L’horaire est revenu à 20h, après 20h30 le 28/10/2015 et le 11/06/2015, après 20h le 24/08/2015, après 18h30 le 23/02/2015, après 10h le 23/02/2015, après 19 h le 01/12/2015, nous voilà arrivés de nouveau à 20h, allez comprendre… pourquoi faire simple. Si seulement on avait pu avoir un planning prévisionnel des dates des réunions du conseil municipal avec leur horaire, pourtant promis par le 3ème adjoint le 11 juin 2015...

Le matériel audio-visuel (Vidéoprojecteur + écran) n’a pas été sorti, ce serait tellement plus simple pour suivre l’ordre du jour et on pourra constater qu’aucun document n’a été distribué pour montrer les lignes modificatives du budget.

Pourtant, le 26 Novembre 2014, concernant les lignes modificatives, Didier Prod’homme avait rappelé qu’un support serait l’idéal pour bien comprendre les modifications et en déduire l’impact de ces modifications. Et il avait précisé que c’était toujours pareil, à chaque Conseil Municipal, on modifie les lignes budgétaires sans qu’on puisse avoir un document sous les yeux avec ces modifications de budget, pour bien les comprendre ; nous écoutons la lecture d’une succession de chiffres, toutes taxes ou hors taxes !

Pour preuve, c’était cité dans notre compte-rendu et dans celui officiel de la Mairie. 

OFFICIEL QUESTIONS DIVERSES 26/11/2014 : Monsieur PROD'HOMME souhaite avoir les tableaux concernant les chiffres du budget prévisionnelqui ont été modifiés. Mr le Maire s’engage à fournir un tableau de mise à jour du budget pour les prochaines fois.

C’était déjà demandé le 25/09/2014 : Didier Prod’homme, au nom de la liste « Agir pour vivre ensemble » réitère sa demande qu’il avait déjà effectuée à un autre Conseil Municipal, qu’il serait bien d’avoir au moins un document sous les yeux avec ces modifications de budget, pour bien les comprendre, et qu’il sera plus aisé pour tous les conseillers pour apprécier ces ajustements budgétaires. Une simple extraction d’un fichier Excel étant suffisante, même si ce serait encore mieux avec un vidéo-projecteur.

A cela, le 3ème adjoint, Vice-Président Information Communication, avait pris acte et avait promis qu’un document serait fourni à l’avenir pour une modification budgétaire. (C’était le 25/09/2014)

Voilà de belles paroles et de belles promesses du premier magistrat et de son 3éme adjoint.

Concernant l’ordre du jour, il y avait du mieux car pour la première fois la ligne devis était détaillée et donc plus explicative.

Nous seront vigilants par rapport aux travaux de réfection du terrain de tennis quant au montant de 18 961 € HT, que ces travaux comprennent bien la fourniture et la mise en place du revêtement, car au-delà de 25 000 € il aurait fallu passer par la commission appel d’offres.Personne n’a évoqué la garantie. N’oublions pas que si l’entretien n’est pas réalisé la garantie sera normalement caduque. Nous serons donc vigilants aussi à l’entretien annuel.

En ce qui concerne la zone 30, donner les endroits de positionnement des panneaux oralement n’est pas la bonne solution, sur le vidéoprojecteur, cela aurait été plus lisible pour tout le monde, mais bon, on se répète…

Le site internet est intéressant, car l’abonnement annuel de Magic Site était de 490 € ht. (Délibération 18 du 25/09/2014).Ce site pourtant choisi en 2014 par le 3éme adjoint ne correspond plus au besoin. On a alors choisit « Eden Web » pour un montant de 960 € TTC. Effectivement lorsque l’on voit la différence de prix, il doit être beaucoup mieux, mais si c’est juste pour mettre les résultats de la tombola de la St Michel, cela fait un peu cher… Ce qui compte, ce n’est pas l’outil mais la qualité du contenu que l’on met dedans…

Le parcours jeux est très intéressant, c’est un bon projet, on regrette seulement de le découvrir en Conseil lorsque les choix sont déjà effectués, car c’est un sujet qui n’a jamais été évoqué en Conseil sûrement seulement en commission restreinte… On n’a plus que la couleur à choisir…

Le bulletin municipal est quelque peu incompréhensible, on réalise un devis pour 5 354,98 € HT que l’on fait valider par le Conseil, et ensuite on vient demander un complément au motif que toutes les pages seront en couleur avec 4 pages supplémentaires. Le Conseil se retrouve donc devant le fait accompli puisqu’il est trop tard pour changer d’éditeur. Donc on ne peut qu’en déduire que le cahier des charges a été mal réalisé par l’adjoint qui s’occupe de ce dossier. Dans les 25 années précédentes, il n’a jamais été demandé un complément pour le bulletin. L’adjoint en charge du bulletin, à l’époque, réalisait entièrement la mise en page … L’entreprise ICL n’avait plus qu’à imprimer, mais ça c’était avant…

Quant au contenu de l’ordre du jour, il manque quand même des points importants qui n’étaient pas inscrits tels que :

1/ Pas de nouvelles sur les fiches de poste du personnel communal pourtant obligatoires à partir du 01 Janvier 2015.

2/ Pas de point quant aux heures supplémentaires effectuées par le personnel communal. Cependant il serait intéressant que la commission « Personnel communal  » se réunisse pour revoir les fiches de postes peut être mal adaptées, voire la charge de travail de chacun, peut-être des problèmes de répartition, peut-être faut-il embaucher, au minimum suivre les heures supplémentaires et les encadrer, trop d’heures supplémentaires est synonyme de mauvaise gestion…

3/Pas de convention avec Domikid (cela avait été demandé à l’assemblée générale d’ « Agir pour vivre ensemble » au Vice-Président de la commission Information-Communication)

4/ Pas de point sur l’avancement des travaux au cimetière

5/ Il n’a jamais été fait mention de la mise en place des détecteurs de fumées dans les locaux communaux, cela a un coût… les détecteurs de fumée devaient être installés dans les appartements et les maisons, la date-limite d’installation étant au 1er janvier 2016.

6/ Pas de point ou d’information sur le forum des associations. Car il faut savoir qu’il n’y aura pas de forum en 2016, la commission Information Communication Associations du 3éme adjoint a décidé, seule, de ne pas le reconduire en 2016 mais en 2017. Pourtant les commissions émettent de simples avis et peuvent formuler des propositions, mais ne disposent d’aucun pouvoir propre (question n°17142, JO Sénat du 29.03.2012).

7/ Pas de devis concernant l’éclairage du nouveau terrain de foot, car des terrains d’entraînement sans éclairage, ce n’est pas trop utile. On pourra d’ailleurs constater que toutes les équipes s’entraînent sur le terrain principal et non plus sur les terrains annexes car pour l’un plus d’éclairage et pour l’autre éclairage sur un côté seulement.

8/ L’état d’avancement du programme prévisionnel de travaux d’investissement pour les 15 années à venir en prévoyant des Avant Projets Sommaires (APS), cela a été promis par le 3èmeadjoint lors de la séance du 23 Février 2015.

9/ Quid de la présentation promise par le 3ème adjoint du potentiel touristique du Fort de Bretteville-Haut par un membre de la chambre de commerce, c’était le 23 Février 2015.

10/ Un retour sur les débuts du centre aéré aurait été intéressant à être présenté, et l’ouverture à l’ensemble des enfants de la commune, même ceux non scolarisés à Digosville aurait pu être une piste pour augmenter le nombre d’enfants présents au centre.

11/ Pas de nouvelles concernant la vitesse excessive dans la rue des chardonnerets, Cyril Picot, au nom de la liste « Agir pour vivre ensemble » avait demandé que l’on questionne les riverains pour savoir ce qu’ils en pensent et ce qu’ils veulent, c’était le 28/10/2015.

12/ Pas d’information par rapport à la non participation de la commune de Digosville au programme « Villes et village fleuris », rappelons-nous que sous l’ancienne mandature, Digosville avait une fleur.

13/ Pas d’information quant au départ de la préfète de la Manche au 1er Janvier 2016 qui pourrait peut-être faire modifier le projet de SDCI.

14/ Pas d’information sur la fréquentation des TAP.

15 /Pas d’information quant à la prévision de la rentrée scolaire 2016-2017, pourtant l’inspection académique a dû demander un prévisionnel pour la prochaine rentrée.

16/ Pas d’information sur les dates des permanences des Conseillers départementaux à la Mairie de Digosville concernant l’année 2016. Ce sera le Jeudi 28 janvier 2016 et le jeudi 29 septembre 2016 de 14h à 16h.

17/ Pas d’information quant à la proposition du Syndicat Mixte du Cotentin : Appel à candidature Thermographie 2016. En effet, le syndicat lançait une campagne de sensibilisation à la maîtrise de l’énergie et proposait une animation gratuite pour les élus et pour la population. Il s’agissait tout d’abord pour les particuliers, d’organiser une balade nocturne avec une caméra thermique pour observer les déperditions des logements. Pour les élus, il s’agissait d’une lecture de photos infrarouges de bâtiments publics pré-identifiés et l’utilisation de la caméra thermographique. Enfin, dans les deux cas, une conférence sur les économies d’énergies était ensuite organisée. Sachant qu’un appel à candidature avait été lancé et que la commune devait se positionner pour le 18 décembre 2015.

18/ Toujours pas d’information sur des mesures d’économies d’énergie au niveau des lampadaires (Mise en place d’éclairage à Led et modification des horaires d’éclairage)

19 /Pas d’information sur le passage de la TNT à la haute Définition. En effet, A partir du5/04/2016 la télévision numérique terrestre (TNT) passe à la haute définition (HD). Ainsi les foyers français qui reçoivent la télévision par une antenne râteau et ne possédant aucun récepteur compatible avec la HD devront s’équiper d’un adaptateur HD pour un coût de l’ordre de 25 euros, sous peine de ne plus recevoir la télévision. Des aides financières et de proximité pour les personnes les plus fragiles sont mises en place par l’Agence nationale des fréquences (ANFR). Le détail des aides et des simulations sont possibles sur le site « recevoirlatnt.fr » ou au centre d’appel 0970 818 818. Il aurait été bien qu’un article soit inséré dans le prochain bulletin municipal ou sur le site officiel de la Mairie.

20/ il serait bien que des permanences soient mises en place concernant le CCAS une fois par mois. Le CCAS ne doit pas servir qu’à payer le repas des aînés ; en tant de crise, il est probable que des habitants de la commune aient besoin de rencontrer un membre du CCAS, pour dialoguer, échanger et se faire aider, c’est une mission du CCAS.

21/ il serait intéressant d’informer sur le fort recrutement dans la Marine Nationale. Dans cette période de chômage, surtout chez les jeunes, il aurait été souhaitable d’insérer dans le prochain bulletin municipal des informations concernant le recrutement dans la Marine Nationale et sur le site de la Mairie.

22/ il aurait été intéressant d’expliquer au Conseil que le président du CCAS a refusé la mise en place de la « Mutuelle pour tous » proposée par l’association « Agir pour vivre ensemble ». C’était pourtant un vrai plus pour les personnes qui n’ont pas de mutuelle d’entreprise. Cela ne coûtait rien à la commune et cela pouvait venir en aide à des personnes soit en retraite, soit sans activité. D’ailleurs la commune du Mesnil au Val en a accepté le principe.

23/ Pas d’information quant à la commune nouvelle, en effet il ne s’agit pas de dire « OUI » et ne plus rien faire ensuite. Il faudra peut être expliquer aux Digosvillais que si la « commune nouvelle » ne se réalise pas, les impôts devront augmenter pour avoir le même niveau de revenu. Il faut en informer les habitants… Mesnil au Val a déjà créé 4 commissions pour travailler à ce sujet, et nous qu’attendons-nous ?

Ainsi, on pourra remarquer qu’aucune remarque des élus d’ « Agir pour vivre ensemble » n’est jamais prise en compte, c’est toujours noté..., on le prendra en compte la prochaine fois..., on promet des choses… mais aucun progrès.

On voit bien qu’il n'y a aucune volonté d’informer, peu de commissions, quand elles existent, elles sont restreintes et aucune volonté de s’améliorer. On n'arrive même pas à fixer la date des vœux qui auront lieu le mois prochain, ce n’est pas pour fournir un calendrier prévisionnel des réunions pour l’année… Comme dirait les anciens : « Ch’est raide bi com cha ! »

En bref, il y a encore énormément de travail en perspective,  « C’est vrai qu’il y a gisement d’amélioration… »  Mais il ne suffit pas de le dire, il faudrait le mettre en œuvre…

Mais pour nous à « AGIR », nous sommes très pessimistes car la situation semble convenir à une majorité de conseillers. Actuellement au cinéma sur grand écran, c’est le « Réveil de la Force », à Digosville sans vidéo et sans écran, à quand le « Réveil du Conseil » ?